NANCY MURILLO
 
 
Biographie

Biographie

CALI, en Colombie, est réputée pour ses « caleñas », c’est-à-dire, ses femmes. On a coutume de dire qu’elles sont
parmi les plus belles du monde. Quiconque verra Nancy MURILLO pour la première fois le comprendra aisément.
Elle résume à elle seule cette ville : vivante, chaude, belle, pleine d’énergie et nourrie des multiples influences qui forment
la richesse culturelle de l’Amérique latine.

Avec sa maîtrise d’art dramatique qu’elle obtient à l’Université Del Valle, elle découvre très vite ce qui constitue l’essence même de ce métier : le plaisir d’être sur scène, la communion avec le public. Tout naturellement, elle fait ses premiers pas sur les planches avec la Troupe TECEPAL de Cali. Puis elle sillonne toute la Colombie lors d’une tournée avec le Théâtre Expérimental de Cali. Le spectacle la fascine, la galvanise.
Mais, la musique l’attire de plus en plus et la salsa va avoir raison de son amour pour le théâtre.

Elle intègre alors LA MORADA, l’École de Danse de Cali, avide de tout apprendre: le chant, la danse contemporaine et le ballet, mais aussi la salsa et la danse folklorique. Toutes ces heures de danse, de répétition vont lui sculpter un corps de déesse et lui forger un mental de grande professionnelle. Elle a choisi sa voie. Une future étoile est née.

Son premier groupe, LA GAITA, la met sur les rails du succès. Tout s’enchaîne ensuite, très vite, elle chante pour le Grupo BAHIA, une véritable institution dans la région. Puis part à BOGOTA, la capitale, pour accompagner AZUL AMAZONAS (le groupe fétiche de la jeunesse colombienne d’alors). Alors que sa voie semblait toute tracée, l’Amour
la pousse à traverser l’Atlantique pour rejoindre à Bordeaux l’élu de son coeur. La passion de la musique ne l’abandonne pas pour autant : elle intègre quelques mois après son arrivée le Groupe MELTING POT. Son désir de se produire sur scène devenant de plus en plus grand, elle décide de monter à Paris tenter sa chance.
Elle chante alors avec la CALENTURA, puis avec AZUQUITA y su Melao.

Une rencontre la marque tout particulièrement : LES SOMBRES HÉROS, un groupe de jeunes musiciens parisiens qui interprètent la musique traditionnelle de son pays, la Cumbia. Son sang ne fait qu’un tour, et c’est ainsi qu’elle en devient la chanteuse. La complicité issue de cette rencontre transparaît dans leurs compositions auxquelles elle apporte un éclat
et une sincérité toute particulière.

Après "Tia Yova", un premier album solo « à danser » sur les rythmes de la cumbia colombienne et de la salsa,
Nancy Murillo nous revient avec sa nouvelle formation "Pazifico" et l'album "Mujer Coraje" où elle revisite et modernise les rythmes traditionnels afro-colombiens des côtes Atlantique et Pacifique en les mêlant au jazz et au funk.
Prenez place à bord de sa pirogue pour ce voyage initiatique aux sources d’une tradition légendaire...

NANCY MURILLO